Le monde extérieur, notre miroir intérieur

Ce week end j’organisais un stage. Samedi, j’animais des constellations familiales, je vibrais à chaque mot, chaque regard, chaque pas qui avançait, reculait vers une âme, un archétype, un symbole. Parfois, nous savons intérieurement certaines choses mais au cours de cette journée, de ce week end je les ai intégrées, avalées même.

Depuis longtemps, je prends conscience que nous sommes plus que nos corps physiques, nos pensées, que nous sommes grands tout en me sentant infiniment petite. L’univers a été un enseignant extraordinaire ce week-end. J’ai reçu beaucoup d’amour, j’ai compris qu’ ETRE est tout ce qui importe.

Depuis plusieurs semaines, il y a eu des hésitations, des annulations, des nouvelles inscriptions pour ce stage. Sur le moment je ne comprenais pas, je me demandais pourquoi, le mental s’interrogeait beaucoup ? Après quelques méditations et promenades en forêt, j’ai accepté que tout était juste, que l’univers savait, j’ai lâché prise et je me suis centrée sur moi. Je me suis connectée aux guides, aux êtres de la nature, aux arbres, j’ai permis à ma vibration de monter à son juste niveau, être en joie, accueillir et libérer mon canal de lumière.

La rencontre a eu lieu, nos âmes se reconnaissaient, se parlaient, se câlinaient, échangeaient sur d’autres plans. Les larmes ont coulé, la colère est montée parfois, la tristesse est remontée, les bras se sont ouverts, les coeurs ont chauffé, les sourires sont arrivés, la confiance est revenue, l’amour a circulé tout comme les mouchoirs. Nous sommes passés d’une émotion à une autre, d’un état à un autre, de la mort à la vie. Nous étions ensemble, pour laisser un passé derrière nous, pardonner, observer, ressentir les blessures de l’autre, celui qui nous ressemble, celui qui nous fait peur, que l’on souhaite fuir, rejeter.

Nous avons été l’autre, nous l’avons ressenti dans notre corps physique, compris, nous lui avons permis de se relever, de ne plus être exclu, de faire partie de nous et de commencer à lui apporter un peu d’amour, de bienveillance.

Les guérisons ont été profondes, intenses. Tout avait été magnifiquement orchestré, la place de chaque représentant était si juste. Nous étions neuf, nous incarnions la fin d’un cycle, le début du prochain. Le lendemain, une des personnes du groupe a dit « Je n’ai pas vécu une constellations, j’en ai vécu huit ». Nous acquiescions tous. Chacun a incarné différents rôles, différents mondes, émotions, archétypes, symboles très puissants. C’était fort, c’était doux, c’était remuant, c’était épuisant et reposant de rendre sa place à chacun.

Tout était parfait. Nous étions nous, nous étions l’autre, nous étions notre ancêtre, l’amour, la colère, un ange, la violence, la joie. J’ai compris, j’ai intégré que je suis un mais que je suis tout, que je suis moi mais que je suis toi, que tous ensemble nous formons un grand UN.

J’ai beaucoup de gratitude pour mes guides, mes ancêtres qui étaient très proches de moi ce week end, pour chaque âme présente, vous êtes des soleils qui avez illuminés chacun à votre tour les âmes de ce lieu. Merci la vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s