La belle dame part en fumée et son passé avec

paris-3635287_960_720

Un lundi mouvementé. Ma journée a été remplie de beaucoup de fatigue, mes élèves étaient irritables, colériques, et tout cela a teinté la journée de moments pesants et éprouvants. Ces journées au cours desquelles on a du mal à s’accrocher à quelque chose qui nous fait sourire. Je me disais d’ailleurs intérieurement que mon unique envie était de m’allonger dans l’herbe près d’un arbre et d’écouter les oiseaux chanter.

Je rentre chez moi, je commence à recevoir les nouvelles : un feu, des flammes, mon intérieur s’agite.

Notre Belle Dame s’embrase.

J’ai été très touchée par cette annonce, à se demander d’ailleurs pourquoi cette mort me touchait tant. Il y a eu beaucoup d’incompréhensions, de tristesse, j’étais toute chose, tout en me demandant ce que ces émotions voulaient me communiquer.

La nuit passe, elle a été compliquée, je me suis débattue, contre qui je ne sais pas mais ce n’était pas une nuit reposante. Je me sens épuisée intérieurement, je ne mets pas encore de mots sur mon état, j’observe, j’écoute mon corps.

Dans la journée, le brouillard s’est éclaircit. C’est une partie de moi, de nous, que j’ai perdu hier. Cette partie qui me lie au passé, à un passé commun, à des structures anciennes qui depuis plusieurs mois tentent de s’effondrer pour renaitre avec un nouveau paradigme.

Les anciennes croyances, les schémas obsolètes, partent en fumée. L’ancien a brulé mais les piliers sont toujours debouts. Je comprends qu’il est temps de regarder en face ce qu’il est juste de laisser aller, ce qui n’est plus en accord avec mon évolution.

flat,550x550,075,f.u1

Tel un phoenix meurt et renait de ses cendres, Notre Dame de Paris, à l’image d’un passé stable et sécurisant mais renfermant souffrance et inconfort nous invite à renaitre. Elle nous permet une libération  par le feu, un puissant élément pour nettoyer et purifier.

Je prends conscience que certains schémas, fonctionnements ne sont plus en accord avec  mon essence profonde. Ces structures du passé, de mon passé résistent car elles sont nourries par la peur du changement. Ces peurs emprisonnent ma créativité, une connexion profonde à mon âme, elles m’empêchent de voir au delà de mes yeux physiques et de laisser toute sa place à mon intuition.

Je remercie et j’honore ce feu, ce feu sacré qui peut être reçu violemment et avec inconfort. Il a libéré la partie de moi qui doutait encore. Le changement est en cours, je souhaite vivre en accord avec une énergie d’amour, je désire que chacun puisse trouver sa lumière et la suivre pour ressentir une connexion profonde à une énergie nourricière et aimante.

Je souhaite vibrer quotidiennement par les partages, les transmissions, les échanges purs et remplis d’amour.

Je ne sais pas quel sera mon futur, quelles épreuves je traverserai mais je désire libérer mon passé, celui que je porte depuis de nombreuses vies, celui qui est connecté à des blessures.

Je pose une intention aujourd’hui : celle de ne plus accepter la souffrance comme étape de guérison et de transformation.

Je peux accueillir, accepter, recevoir, je ne veux plus souffrir. Cela fait peur, modifie des états très ancrés depuis plusieurs vies, me met face à des émotions et des situations inconfortables mais je fais table rase du passé et je suis là, debout, ici dans le présent. Je prends soin de mon corps physique qui est lourd et fatigué depuis quelques jours.

Notre Terre Gaia souffre de plus en plus, elle suffoque, ne respire plus et ne sait comment nous dire les choses en douceur. Je décide d’entendre, de me rapprocher d’elle et de la nourrir consciemment d’énergies bienveillantes et aimantes.

Merci à toi Mère divine, par la matérialisation ici de cette cathédrale majestueuse, de nous permettre le renouveau, la renaissance. Gratitude.

 

2 réponses sur « La belle dame part en fumée et son passé avec »

  1. Bonjour Rebecca,

    Tu resumes parfaitement ce que tous les artisans de lumières ont dans leurs âmes et sans leurs corps. Très heureuse de ce partage. Belle lumière.
    Corinne.

    J'aime

    1. Bonsoir Corinne,

      Merci pour ce message. Il est parfois difficile d exprimer avec des lors certaines sensations ou émotions qui nous traversent et je suis heureuse que ces mots résonnent en toi. Merci pour ton partage qui me remplit de lumière.

      J'aime

Répondre à rebecaluz Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s